Aide choix sondeur

[Avis] Test du Deeper Chirp+

Avec un poids allégé et l’intégration du CHIRP, Deeper a choisi de monter en gamme. Si le PRO+ était déjà performant, qu’en est-il de la nouvelle sonde Chirp+ ? Nous avons testé durant trois mois cette nouveauté, voici notre test et avis sur le Deeper Chirp+.

Présentation de la sonde Deeper Chirp+

Pour les novices en sondeurs, il est nécessaire de rappeler les caractéristiques des sondes Deeper. Si historiquement la possession d’un sondeur était réservé aux embarcations, les sondes Deeper permettent aux pêcheurs du bord d’avoir accès à la topologie des fonds et à chercher la présence de poissons. Grâce à une connexion sans fil Wifi vous lancez la sonde comme vous lancez un leurre ou un montage carpe. Vous utilisez ensuite un smartphone ou une tablette Apple/Android pour afficher les informations.

Le Deeper CHIRP+ se différencie du modèle PRO+ par un allègement de 10g et par l’intégration de trois signaux CHIRP. Le CHIRP est une méthode d’envoi d’un signal ultrason qui améliore la détection des poissons et qui permet de sonder plus profondément. Pour plus de détails sur le CHIRP, consultez notre dossier détaillé.

Trois fréquences et donc trois angles de faisceaux sont proposés 100kHz, 290kHz et 675kHz. Toutes les caractéristiques techniques du Deeper Chirp+ sont consultables dans notre article dédié.

Tailles identiques mais le deeper chirp+ est plus légère .

Prise en main

Dès qu’on déballe la sonde, je vous conseille de la charger pleinement. Il suffit de brancher le câble USB fourni dans la boite à votre PC, Box internet ou adaptateur de prise secteur. Une LED clignote pendant la charge et se met en vert pour indiquer la fin.

Recharge de la Deeper Chirp+ par USB

La fermeture du capot doit se faire correctement avec les indicateurs qui doivent se retrouver face à face. C’est le critère qui vous assure l’étanchéité de la sonde.

Trois points d’attache sont possibles: un sur le haut du capot pour les embarcations, un autre sur la moitié du capot quand vous vous situez en hauteur (quai, pont) ainsi qu’une attache pour prospecter du bord.

Indicateurs d’étanchéité (Waterproof)

La connexion entre le smartphone et la sonde s’effectue facilement puisque dès l’ouverture de l’application Fish Deeper le wifi se met automatiquement en route et cherche la sonde. Il suffira de placer au préalable la sonde dans l’eau pour qu’elle se mette en fonctionnement.

Test du Deeper Chirp+ au bord de l’eau

La sonde peut être utilisée de quatre façons différentes :

  • Mode standard
    • Visualisation de la topographie du fond et des poissons. Le GPS est désactivé, la carte bathymétrique n’est pas créée.
  • Mode pêche sur glace
    • Affichage d’un flasher qui représente le couche d’eau sur le format d’un cercle. Pour rappel cette pêche est interdite en France.
  • Mode bateau
    • Le GPS du smartphone est utilisé pour créer une carte bathymétrique, les retours du sondeurs apparaissent classiquement.
  • Mode GPS terrestre
    • C’est le mode à utiliser quand on pêche du bord, le GPS de la sonde est activé, la carte bathymétrique se dessine avec les retours du sondeur.

Pour nos tests nous n’avons utilisé que les modes bateau et GPS terrestre qui sont les plus complets.

L’application propose deux modes d’affichage, de base ou détaillé. De base, les parasites sont retirés pour fournir une vue simplifiée du fond et de la couche d’eau, les herbiers sont identifiés en vert et les poissons apparaissent sous forme d’icônes. En mode détaillé, vous avez comme information supplémentaire la dureté du fond, le choix d’afficher ou non les icônes poissons et la possibilité de régler la sensibilité.

Vue basique

La promesse du Chirp est d’obtenir des signaux plus précis, et on peut dire que le challenge est réussi. La qualité des échos est au dessus du PRO+. Nous sommes passés sous des nuages d’alevins en mode CHIRP haut (le plus précis) avec un aperçu visuel qui ne laisse pas de doute sur la quantité de poissons sous la sonde.

Des centaines d’alevins sous la sonde (les traits verts)

Lors d’une pêche en verticale ultra légère (mini jig keitech), le leurre apparaît parfaitement à l’écran (cf: image ci dessous). Il vous faudra choisir la fréquence 100kHz avec son angle de 47° pour que le leurre rentre dans le cône ultrason.

Animation d’un mini jig sous la sonde

Ce que nous avons apprécié également est la représentation de la dureté du fond très facile à interpréter. Très rouge pour un fond dur, plus orangé pour un fond meuble.

Fond dur avec une légère couche de sédiments (petite zone verte au dessus du fond) et quatre poissons de taille moyenne à 2m40 de profondeur)

D’une manière générale, nous vous conseillons de choisir la fréquence haute (675kHz) avec l’angle de 7° pour obtenir une bathymétrie précise. Pour pêcher en vertical et chercher les poissons il faudra basculer en mode fréquence basse (100kHz) . La fréquence intermédiaire 290kHz avec son angle de 16° est à notre avis utile pour mieux cibler les poissons sur des fonds de plus de 10m.

Le Chirp+ se démarque de son aîné Pro+ par la possibilité de sonder à partir de 15cm à 100m de profondeur. Cela peut être utile pour obtenir une carte bathymétrique complète. De manière générale, le mode shallow (peu profond) se déclenche dès que la sonde passe sur un fond de deux mètres ou moins, la fréquence bascule automatiquement en « high » (haute).

Quelles différences entre le Chirp Low, Mid et High ?

Dans l’image ci dessous la sonde fait du surplace, nous avons modifié les fréquences toutes les 10 secondes environ pour vous donner un aperçu des différences entre chaque mode.

Différence entre les différentes fréquences Chirp
  • A gauche de l’image, le chirp bas avec son angle de 47° détecte un beau poisson à environ 2m50 et des herbiers sur le fond (zone verte au dessus du fond représenté en rouge).
  • Le chirp moyen avec son cône plus réduit ne voit plus le poisson ni la végétation, on en déduit que le poisson et la végétation ne sont en réalité par directement sous la sonde mais en périphérie.
  • En basculant ensuite en mode chirp haut avec son cône très réduit, le fond apparaît en légers zigzag à cause des vaguelettes provoquées par le vent et les péniches.

On peut remarquer que le fond n’apparaît pas aussi dur selon les fréquences. Sur le chirp bas, on voit un fond très rouge, cela signifie que le fond à cet endroit est rocailleux (test réalisé sur la seine dans Paris). Sur les fréquences mid et high, la dureté du fond est déjà moins évidente à lire. Nous avons noté également qu’avec le mode Low Chirp dans une eau chargée en particules (comme la seine) l’écran est vite chargé de parasites, il faut donc baisser fortement la sensibilité au risque de ne plus voir les bancs de petits poissons.

LakeBook, pour revivre sa session à la maison

L’expérience Deeper ne s’arrête pas une fois la session terminée. Il vous est possible d’enregistrer intégralement les données de votre session et la revoir directement à partir de votre smartphone/tablette ou bien à partir de Lakebook. Vous avez donc accès à une carte bathymétrique de la zone sondée. Deeper a fait le choix d’extrapoler légèrement les zones scannées donc la précision de la carte reste approximative. On obtient plutôt le profil général du spot. En plus de la bathymétrie vous pouvez afficher les retours de la sonde en cliquant sur un point de la carte. Un bouton permet également de rejouer la session telle que vous l’avait vu au bord de l’eau.

Revivre sa session sur le site Lakebook

Conclusion

  • Cette sonde Deeper Chirp+ est vraiment une alternative intéressante aux sondeurs fixes. Facile à mettre en place, fonctionnant aussi bien du bord qu’en embarcation (float, kayak, barque) cette sonde est ultra mobile, légère, compacte et endurante.
  • Une application traduite totalement en français aurait été appréciable pour les moins anglophones d’entre nous.
  • La bathymétrie générée par les passages de la sonde est consultable sur votre smartphone et sur votre PC. Il faut juste avoir en tête que le logiciel extrapole les contours, vous n’aurez pas une précision de 30cm comme les cartes C-MAP par exemple.
  • La qualité de détection est améliorée par rapport au PRO+. Les trois faisceaux permettent de s’adapter aux différents usages (bathymétrie, pêche en verticale, recherche de poissons). Ce qui déroute au début est la différence de représentation du fond entre les différents modes, l’application et le firmware (logiciel interne) sont mis à jour de manière régulière, espérons qu’ils arriveront à rendre plus homogène le rendu des trois fréquences.
  • L’utilisation d’un smartphone comporte comme avantage de proposer des définitions d’écrans inégalés dans le monde des sondeurs fixes. L’inconvénient se situe davantage sur l’autonomie de votre téléphone qui se déchargera probablement bien avant votre Deeper.
Comparatif prix sondeurs sans fils Deeper
pecheur.com amazon.fr pacificpeche.com
DEEPER START Non disponible 92.99€ Non disponible
DEEPER SMART SONAR PRO Wifi 179€ 200.9€ Non disponible
DEEPER SMART SONAR PRO+ Wifi Non disponible 249.43€ Non disponible
DEEPER CHIRP+ (nouveauté 2019) Non disponible 309.99€ Non disponible

Catégories :Aide choix sondeur, Fiche Produit

Tagué:

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s