News

Lowrance: vers un sondeur sans fil downscan imaging ?

Navico la maison mère de Lowrance et Simrad est très active sur le front des brevets. La société américaine vient de publier un brevet qui s’annonce très prometteur et qui intéressera bon nombre de pêcheurs sans embarcation.

Rappelez vous en 2017, Navico avait acheté le fabriquant de sondeurs sans fil FishHunter. Ce sondeur a depuis été commercialisé sous la marque Lowrance. Le succès commercial n’a jamais été au rendez vous. La concurrence de Deeper le leader du marché, le poids trop élevé de la sonde ainsi que le manque de puce GPS interne ont été un frein à sa promotion. Nous avions pu tester la Lowrance FishHunter 3D il y a deux ans avec des performances que nous estimions correctes mais nous avions également relevé des faiblesses notamment sur la cartographie.

Navico et Lowrance souhaitent corriger le tir avec un nouveau brevet qui prévoit l’intégration d’une puce GPS… mais également du DownScan Imaging.

Sondes Lowrance FishHunter
Sondeurs sans fil Lowrance FishHunter

Le downscan imaging à la portée des pêcheurs du bord

Le fonctionnement global resterait identique aux autres sondeurs sans fil. Une connexion Wifi enverrait les données à votre smartphone/tablette. Une application dédiée permettrait de visualiser les données.

Le brevet prévoit d’intégrer de multiples transducteurs qui émettent un signal classique, conique, sur une fréquence 83kHz ou 200kHz. Ce point était déjà présent dans les FishHunter puisque la sonde émettait plusieurs signaux dans différentes directions. L’avantage de cette technique est de pouvoir indiquer dans quelle direction un poisson est détecté et fournir une vue des fonds plus précise.

La plus-value concerne la présence d’un transducteur émettant un signal trapézoïdal fournissant le DownScan Imaging sur une fréquence 455kHz ou 800kHz. Ce serait une première dans un appareil sans fil. Navico étant le détenteur du brevet sur le DSI, aucune marque concurrente ne pourrait fournir le même service. En savoir plus sur le DownScan Imaging.

Le Down ScanImaging offre une vue quasi photographique

Pour réaliser cette sonde, les défis sont nombreux :

  • Les transducteurs destinés au Down Imaging sont des barres fines de plusieurs centimètres de longueur, on peut dors et déjà imaginer une forme de sonde allongée plutôt qu’une sphère. La qualité devrait être proche de ceux du Hook2.
  • La capacité de la batterie sera scrutée, elle devra être assez endurante pour faire fonctionner plusieurs heures le GPS, le DownScan Imaging et la vue classique.
  • Le poids sera un paramètre à surveiller, les 184g pour le FishHunter 3D étaient trop conséquents.

Il convient néanmoins de rester prudent, le projet n’est à notre connaissance pas encore concrétisé.

Lien vers le brevet (en anglais) : https://patents.google.com/patent/US20190346567A1/en?assignee=Navico+Holding+AS&language=ENGLISH&sort=new

Catégories :News

Tagué:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s